La Passion et l'entretien des Rosiers


Taille des Rosiers, plantation, entretien, traitement des maladies, ...
Découvrez les conseils de la pépinière FilRoses, ouverte chaque vendredi, samedi et dimanche.
Sélection des meilleurs Rosiers et Achats en ligne via www.filroses.com
Inscrivez-vous et recevez par mail nos lettres informatives reprenant nos conseils de soins et entretien pour vos Rosiers.
Découvrez le catalogue de Rosiers FilRoses, une sélection des meilleures Roses pour votre jardin.

lundi 24 mars 2014

Taille des Rosiers : Quand ? Pourquoi ? Comment ?

Dossier : La Taille de vos Rosiers

Quel matériel prévoir ?

  • Un sécateur de qualité aux lames bien affûtée afin de garantir une coupe nette qui cicatrisera plus rapidement.
  • Une bonne paire de gants.
  • Un récipient pour récupérer les déchets de taille (que vous n'intégrerez pas à votre compost).
  • Si vous cultiver de nombreux rosiers, prévoyez également une petite cruche remplie d'alcool à 90°. Vous y tremperez les lames de votre sécateur chaque fois que vous changerez de plants de Rosiers. Ceci afin d'éliminer un risque de transmission de maladies.

Quand tailler vos Rosiers ?

Les forsythias sont maintenant abondamment fleuris. C'est le moment idéal pour commencer à tailler vos Rosiers remontants (qui refleurissent du printemps aux premières gelées).

Pourquoi attendre ce moment ? 

Les hivers se montrent de plus en plus capricieux, définir une date précise est de plus en plus délicat. Les forsythias en fleurs sont, d'après notre expérience, un signal très fiable pour indiquer la fin du risque de fortes gelées.

Les Rosiers à floraison unique (comme la plupart des Roses anciennes) se taillent eux juste après la floraison.

Pourquoi tailler vos Rosiers ?

  • Pour obtenir une plante équilibrée et harmonieuse.
  • Pour redistribuer les énergies.
  • Pour que la lumière puisse toujours éclairer le centre de la plante.
  • Pour obtenir des plantes plus saines. Attardons nous un peu sur ce dernier point. La sève qui circule dans les branches nourrit les feuilles qui permettent la photosynthèse qui garantira une plante en bonne santé et des floraisons abondantes et répétées. Les vieux bois sont souvent blessés, noueux et la sève ne circulent plus librement. C’est très souvent sur les feuilles de ces vielles branches qu’apparaissent les maladies des Rosiers. Taillez ces vieilles branches, voir en supprimer une partie induit des nouvelles pousses, de nouvelles tiges au sein desquelles la sève va circuler plus librement. Résultat : des feuilles mieux nourries et plus résistantes. 

Vous l’avez compris, la taille des Rosiers n’est pas un geste anodin. Mais ce geste d'entretien est-il Indispensable ?

Non, si vos Rosiers en sont à leur première saison. 
Sur les plus âgés vous pouvez très bien ne rien tailler durant une année et obtenir de belles floraisons. Les fleurs seront plus petites mais plus nombreuses.  Par contre ne laissez pas vos Rosiers remontants pousser librement deux saisons de suite car ils finiraient par dégénérer.

Où couper ?



La règle de base de la coupe est simple : toujours 1 bon centimètre au-dessus d'un œil (d'une feuille) dirigée vers l'extérieur de la plante. Idéalement la coupe se fera légèrement de biais. Le but est d'éviter que l'eau de pluie ruisselle sur la base de la jeune feuille au risque de la faire pourrir.

Couper quoi ? Comment ?

En taillant, vous allez pouvoir influer (dans une certaine mesure) sur le développement futur de vos Rosiers.
Retenez ceci : vous taillerez sévèrement un Rosier chétif et légèrement un Rosier vigoureux. 
Chaque famille de Rosier peut se tailler de pareille manière, le résultat à moyen terme sera une collection de Rosiers aux ports uniformes. Mais vouloir imprimer au jardin à tous un port uniforme réduira considérablement l'attrait de vos Rosiers tout en nuisant à leur santé. La forme des Rosiers participe largement à leur charme. C'est pourquoi à chaque type de Rosiers correspond une taille plus ou moins spécifique.

En fonction de chaque famille de Rosiers, vous choisirez un type de taille différent mais pour tous les types de Rosiers, vous commencerez par :
  • Eliminer le bois mort (brun ou noir).
  • Eliminer les branches trop fines.
  • Eliminer les branches qui se croisent où poussent vers l'intérieur du Rosier.
Pensez à ces trois critères : LUMIERE-AIR-EQUILIBRE.


Entre chaque session de Taille...


Si vous possédez de nombreux Rosiers et voulez éviter de transmettre une maladie d'un plant à l'autre, veillez à plonger et nettoyer les lames de votre sécateur dans un récipient contenant de l'alcool à 90°.

Après la Taille...


Pour chaque Rosier, nettoyez le sol en prenant soin de ramasser soigneusement  tous les branches et feuilles qui y seront tombées (Attention, débarrassez-vous de ces déchets mais ne les ajoutez pas au compost, car ils pourraient être porteurs de maladies).

Bon amusement à vous :-)
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à contacter Philippe par email.

Vive le jardin et à très bientôt !
Mireille & Philippe


Suivez-nous de très près...

Pour suivre de près toutes nos activités via les réseaux sociaux, FilRoses c'est aussi : une page Facebook, des news twitter, un profil Google+, des photos sur Pinterest, des souvenirs Instagram, une messagerie Instaply, des vidéos YouTube, ainsi que de mini séquences vidéo Vine.



Comment Tailler les Rosiers | A chaque famille sa taille

Grimpants, Arbustes, Tiges, Couvre sol, ... Voici les règles de base de la Taille pour chaque famille de Rosiers



Sur l'étiquette des Rosiers de notre pépinière FilRoses, vous trouverez sous leurs noms, la famille à laquelle ils appartiennent.

En fonction de celle-ci vous choisirez un type de taille différent mais pour tous les types de Rosiers, vous commencerez par :
  • Eliminer le bois mort (brun ou noir).
  • Eliminer les branches trop fines.
  • Eliminer les branches qui se croisent où poussent vers l'intérieur du Rosier.
Pensez à ces trois critères : LUMIERE-AIR-EQUILIBRE.

La Coupe

La règle de base de la coupe est simple : toujours 1 bon centimètre au-dessus d'un œil (d'une feuille) dirigée vers l'extérieur de la plante. Idéalement la coupe se fera légèrement de biais. Le but est d'éviter que l'eau de pluie ruisselle sur la base de la jeune feuille au risque de la faire pourrir.

A chaque famille de Rosiers correspond une Taille spécifique


Voici les règles de base pour chaque famille :

Les Hybrides de Thé : vous taillerez ces Rosiers à une vingtaine de centimètres du sol. Ce sont les Rosiers qui se taillent le plus sévèrement sans quoi leurs tiges épaisses finiraient par porter des fleurs qui culminent au-dessus de vos têtes. On les taillera pas trop tôt (attendez ici que les forsythias soient en fin de floraison) car cette taille très courte les rend encore plus vulnérables aux gelées tardives.

Les Miniatures, Polyanthas, Floribundas ou Grandilfloras : Ils se taillent de moitié, selon leur âge et leur développement, vous conserverez 3 à 5 branches, les plus vigoureuses et les mieux dirigées.
Les Rosiers Arbustes, Anglais ou Moschatas : On aura ici la main légère en coupant 1/3 de la hauteur des branches. Tous les 5 ans, on pourra procéder à une taille plus sévère (1/2 à 2/3) ce qui rendra une nouvelle jeunesse à votre Rosier mais ne taillez pas aussi court chaque année car ils perdraient leur personnalité.

Les Rosiers Arbustes, Anglais ou Moschatas : On aura ici la main légère en coupant 1/3 de la hauteur des branches. Tous les 5 ans, on pourra procéder à une taille plus sévère (1/2 à 2/3) ce qui rendra une nouvelle jeunesse à votre Rosier mais ne taillez pas aussi court chaque année car ils perdraient leur personnalité.

Les Rosiers Couvre Sol ne se taillent pas. On se contentera d'harmoniser la forme globale de la plante. Exceptionnellement pour ce type de Rosiers, vous pouvez éventuellement abandonnez le sécateur au profit de la cisaille à haies.

Les Rosiers greffés sur Tige : Ils se taillent très court (10/15cm) si on souhaite conserver une forme de boule ; une taille plus longue induira une forme plus libre, à vous de choisir. Si une forte gelée survient après une taille courte on pensera à couvrir la tête du Rosier. Certains Rosiers sont greffés en Pleureurs. Dans ce cas vous ne couperez pas plus d’1/3 de la longueur.

Les Rosiers Grimpants : Oubliez la taille de ce type de Rosiers durant la première année et, suivant leur développement,  la deuxième saison de pousse, laissez les construire leur charpente.
Deux cas de figure ensuite :
a) Votre grimpant pousse sur un mur, une palissade, une barrière. 
Bref un emplacement large sur lequel vous avez l’occasion de conduire ces branches en les déployant à l’horizontale, à la manière d’un fruitier palissé. C’est l’idéal, en ralentissant la sève dans les branches principales (les charpentières) vous provoquerez de très nombreuses pousses latérales florifères. Davantage de fleurs sur toute la hauteur de la plante. Au bout de quelques années, lorsque ces branches secondaires atteindront une vingtaine de centimètres, vous pourrez les réduire de moitié. Vous épointerez les branches principales si nécessaire selon l’espace que vous voudrez consacrer à la plante.
b) Votre grimpant doit pousser tout droit (par exemple sur une arche, une pyramide, etc..)
A terme, sans réaction de votre part (à moins qu’il s’agisse de l’une des rares variétés à produire naturellement de fleurs sur toute la hauteur) votre Rosier finira par se dégarnir du bas et ne porter des fleurs que sur le sommet. Afin d’éviter cette disgrâce, lorsque votre Rosier sera assez développé pour porter au moins 5 branches principales, vous agirez chaque printemps en sectionnant au ras du sol la branche la plus âgée ce qui provoquera l’apparition de nouvelles pousses et garantira des floraisons échelonnées.

Bonne Taille et à bientôt :-)
Mireille & Philippe